Dr Michel Sylvestre

Dr Michel Silvestre, docteur en psychologie, est psychologue depuis 1978, thérapeute familial et praticien EMDR, installé en cabinet libéral depuis 1999 et chargé de cours en psychologie au sein des universités d’Aix-Marseille et de Lorraine.

Ancien externe du Mental Research Institute (M.R.I.) de Palo Alto, Californie, il s’est formé à l’EMDR lors de la première formation faite en France à Aix-en- Provence en 1995. Il est membre fondateur de l’association EMDR France dont il est un ancien président, superviseur et formateur EMDR pour enfants et adolescents et membre de la commission européenne EMDR enfant et adolescent. Michel Sylvestre est l’auteur de nombreux articles et publications de recherche dans différents magazines spécialisés.

Plus d’infos

 

L’impact du trauma sur l’enfant et sa famille

« Les traumatologues sont souvent aveugles aux conséquences familiales et les thérapeutes familiaux sont souvent aveugles aux conséquences traumatiques » (Figley, 2004)

Les situations traumatiques complexes nous apprennent à penser le trauma comme une blessure multi-niveaux : individuel et relationnel. Elles nous confrontent avec la nécessité de mettre en oeuvre un modèle complexe de traitement intégratif pouvant répondre à ce type de situations. L’intégration de deux paradigmes, comme celui de la thérapie familiale systémique et celui de la thérapie individuelle EMDR, permet la construction d’un ensemble thérapeutique plus vaste où se croisent l’axe des patterns familiaux et l’axe de l’histoire individuelle de l’enfant en souffrance. Ces balayages horizontaux et verticaux nous permettent d’appréhender les blessures actuelles traumatiques individuelles et les blessures du lien ainsi que d’autres plus anciennes et/ou intergénérationnelles qui peuvent avoir été réactivées par l’incident traumatique. Les notions de perspective développementale de l’enfant, d’attachement, de résilience, de dynamique familiale et de répétition de processus intergénérationnel sont au coeur de cette approche intégrative. Le travail individuel sur une blessure personnelle peut alors s’inscrire dans un travail familial sur des relations traumatisées.